jeudi 19 décembre 2013

La magie de Noël...

On a eu le débat sur le sexe des anges, voici celui sur la couleur du père Noël. Et bien sûr ce que d'aucuns qualifient, un peu méprisants, de querelle byzantine, renvoie à des questions dérangeantes.

Une inénarrable présentatrice de Fox News (bastion de la droite états-unienne basse de plafond, celle qui rassemble les millions de pauvres bougres qui pensent encore que la terre est plate) a vertement attaqué un papier rigolo publié sur Slate par une américaine noire : celle-ci s'insurgeait contre l'image imposée de "Santa Claus" en gros rougeaud blanc, qui lui donnait l'impression gamine de ne pas faire partie de la bande ; elle suggérait donc qu'on lui substitue un pingouin, animal gentil adoré des enfants.

Les arguments d'Aisha Harris sont cohérents:

"Will kids have a harder time believing in Santa the Penguin—aka Penguin Claus—than in the fat white guy he’s replacing? I don’t think so. Kids are used to walking, talking bears and gigantic friendly birds. A penguin delivering gifts might even seem more feasible to them, since cartoons have primed them to consider such creatures fairly run of the mill."

Pas assez cohérents pour convaincre Megyn Kelly, de Fox News, puisque, déclare-t-elle tout de go, chacun sait que le père Noël est blanc, tout comme c'est un fait historique bien établi que Jésus était blanc, lui aussi. D'autres preuves avancées par ses supporters s'appuient sur des sources indiscutables: la publicité de Coca-Cola, entre autres. On ne peut que s'incliner devant la puissance de ce raisonnement...




mercredi 18 décembre 2013

Billie Jean is not my lover....

... mais je l'adore quand même!




Le président Obama, dont je ne suis plus fan depuis bien longtemps, pour rester modérée, fait tout de même un geste  positif. Il n'ira pas à l'ouverture des jeux de Sotchi. Et au lieu d'envoyer madame sa régulière, Joe Biden ou un POTUS  retraité, comme le veut la tradition, il fera représenter les EU par Billie Jean King et Caitlin Cahow, deux sportives lesbiennes de premier plan.

I must admit I had no idea until today who Ms Cahow is, but I remember Billie Jean playing old macho Bobby Riggs and beating him. It is a shame that so little has been done to oppose Putin's homophobic and antidemocratic stances, and that once again all the money behind organized sport talks louder than the supposed attachment to human rights of "western democracies".

lundi 16 décembre 2013

L'hiver meurtrier

A ce rythme, ce blog va tourner à la rubrique nécrologique: ils se bousculent au portillon, les gens célèbres, pour prendre place dans la barque du passeur infernal.



Avec la mort de Peter O'Toole, c'est un très vieux souvenir qui s'évoque, et j'imagine que bien des quinquas sont comme moi ramenés à leurs premières séances de cinéma.

At the time the theatre where they showed Lawrence of Arabia in Pointe-à-Pitre truly deserved the appellation of "fleapit". This was before airconditioning and plush seats, and the cinema was "select" only in name. We sat on wooden seats that creaked and cracked, with shards sometimes pricking the back of our legs; one side of the hall was open to let some air in, and of course audiences in those days considered film-watching as an interactive experience. The villain was booed, lovers urged to be more explicit in their displays of affection, and people went crazy when there was a fight, encouraging the hero at the top of their voices.

Sans doute s'agissait-il d'une sortie familiale, car j'imagine mal que mes parents n'aient pas voulu voir ce film multi-oscarisés, mais ce qui me reste de Lawrence d'Arabie, c'est le chavirement intime devant ce regard bleu, et le souvenir d'heures passées toute seule à rêver de désert, de chèches blancs immaculés et de cavalcades.

vendredi 13 décembre 2013

Naissance d'un immortel



Le mois dernier je me suis blottie quelques heures avec délectation dans l'épaisseur un peu grumeleuse de sa voix: je l'écoutais lire son roman L'Enigme du retour, en ce début d'automne venté, et me retrouvais embarquée de New-York à Port-au-Prince, en passant par Montréal, passagère éblouie.

When I heard the news yesterday that Dany Laferrière was elected a member of the Académie Française, I felt a surge of joy and pride, even though I don't really know him, except for that one book and a few interviews I've heard or read. It just seemed like good news at last, that somewhere in the world sensitivity, beauty and intelligence, art in short, are recognized.

Et au moment où les miasmes racistes s'insinuent dans l'air de ce pays, un beau Noir en habit vert pour l'éternité, ça nous fera du bien.

samedi 7 décembre 2013

Death of a troublemaker

Rolilhalha, son nom de naissance, signifie parait-il "fauteur de trouble". Voilà de quoi donner à penser...





(photo Globalpost)

mercredi 27 novembre 2013

Mamie power

Je relaye une citation intéressante trouvée sur le blog de ma copine Heather : Gloria Steiner a dit qu'un jour le monde risquait d'être tranquillement pris en charge par une armée de dames aux tempes grises. Heureusement, elle n'avait pas la terrible Maggie Thatcher en tête.

Si ce sont des femmes énergiques, créatives et militantes du calibre de Heather, c'est une bonne nouvelle; elle raconte comment elle se mobilise contre les décisions du gouvernement canadien en matière de choix énergétiques et pour la dépénalisation du cannabis.

Devrais-je songer à arrêter de me teindre les cheveux?

Incidentally, Gloria Steinem has just been awarded the Medal of Freedom by President Obama, an honor which has earned her violent criticism from American pro-life circles (again).

(image de The Wire)

lundi 25 novembre 2013

Une journée particulière

Il parait que le Conseil de l'Europe a désigné le 25 novembre comme journée de lutte contre les violences domestiques (ce qui en général veut dire violences faites aux femmes, au moins neuf fois sur dix...) La route est encore bien longue, hélas!

On sait bien que la publicité colporte quotidiennement des stéréotypes de genre où les mâles étalent leur domination physique, intellectuelle, sexuelle et sociale et qu'elle impose une image déformée et hypersexualisée du corps féminin comme objet offert au bon plaisir des hommes.  La présentation mise en ligne par les étudiant-e-s en Women's Studies de l'université du Saskatchewan  leur a à juste titre valu une bonne note de leur prof : de façon simple, structurée et en s'appuyant sur des chiffres précis, elle dénonce ces dérives, et rappelle l'impact qu'elles ont sur la santé physique et psychologique des jeunes femmes (et des jeunes hommes aussi).

Mais c'est dans la deuxième partie qu'elle prend vraiment sa force, en parodiant les publicités sexistes qui foisonnent dans notre environnement, et en montrant que le rire et l'humour sont à la fois des armes et des remèdes.


mercredi 20 novembre 2013

Apocalypse now!

There's a weapon that the four horsemen, or the ragged passengers of the Snowpiercer seem to have overlooked, but I'm sure it will come in most useful on the Day After. And I am not even being ironic.
The knitting needle!

Effectivement, comme le dit très justement l'auteure de Doomsday Knits, quand notre planète ne sera plus qu'un tas de cendres ou un enfer de glace, la question capitale que se posera l'ultime être humain sera à coup sûr :"que vais-je bien pouvoir tricoter?"



Son bouquin, qui sortira en décembre (pour l'anniversaire de la fin du monde des mayas?), propose une série d'ouvrages inspirés des thèmes apocalyptiques de la culture populaire. La couverture semble avoir été choisie pour décourager l'achat, mais il y a des modèles un peu "steampunk" très seyants, avec ou sans masque à gaz!

mardi 19 novembre 2013

Le foot et la foufoune

Si c'est un acte manqué, il est de taille. S'il est délibéré, j'y verrais peut-être une véritable provocation féministe.

Le Guardian d'hier attirait notre attention sur la ressemblance étrange entre le futur stade qui accueillera la Coupe du Monde de foot au Qatar et la partie de l'anatomie féminine à laquelle Brassens a composé un blason.

The design for Qatar's new Al-Wakrah sports stadium has quickly gone viral: with its shiny, pinkish tinge, its labia-like side appendages and its large opening in the middle, the supposedly innocent building ("based upon the design of a traditional Qatari dhow boat") was just asking for trouble (Holly Baxter in the Guardian)

Apparently the architect is a woman, good on her!

Et pour finir sur une blague horriblement hétérocentriste: après le nid d'oiseau à Pékin, pourquoi pas le nid à petit oiseau au Qatar?

dimanche 17 novembre 2013

The grass is no longer singing (mort d'une vieille dame indigne)

Her name takes me back to almost thirty years back, to days spent almost in a trance reading the Martha Quest series and the Golden Notebook.
And even though she had reached a ripe old age, it still comes as a shock that she is dead.

Et elle m'avait tant fait rire en 2007 quand elle a commenté la nouvelle de sa nobélisation sur le perron de sa maison, son cabas de légumes à ses pieds! la classe!
(photo du Guardian)

samedi 16 novembre 2013

Anciennes amours...

Il parait qu'on y revient toujours... voilà déjà quelques mois que le réglage par défaut de la radio dans la cuisine était passé de France Inter à FranceCul, comme on dit familièrement. La suffisance matinale de Patrick Cohen, lamentablement clôturée par une pitoyable simagrée en duo avec Pascale Clark (in cauda venenum, si j'ose dire!), et la disparition de l'antenne du rire contagieux de Stéphane Bern (et surtout de tout ce qui le causait, remplacé par une équipe de rameurs laborieux qui raclent le sable) m'ont amenée à prendre de nouvelles accoutumances, même si je manque souvent de recracher mon café en entendant Brice Couturier.

Mais il y a quand même des moments, comme le samedi matin à neuf heures où on est bien obligé d'écouter autre chose, et alors quelle délicieuse surprise de retrouver humour, chaleur et intelligence dans l'antique maison de l'Oreille en coin de ma jeunesse!


Le week-end dernier, Bernard Maris et Rebecca Manzoni nous ont régalé d'une adaptation de "Svalutation" d'Adriano Celentano, qui devrait faire anthologie, et ce matin, j'ai les oreilles toutes émoustillées de la lecture du générique d'"On aura tout vu" par Oscar Isaac, le Llewyn Davis du dernier film des frères Coen


vendredi 15 novembre 2013

Celle qui parle et ceux qui hurlent

In the last few days (or is it weeks already?), there has been a surge of racist comments and demonstrations worthy of the dumbest football fans jeering at black players or throwing bananas at them. The target was French justice minister Christiane Taubira, a black  professor of economics from French Guyana, and for what seemed like a very very long time, none of her colleagues in government seemed to have noticed the public insults relayed in the media. When a far-right weekly published a "satirical" cover implicitly equating Madame Taubira to an ape, someone finally had to react officially.

En 2002 j'ai voté pour Christiane Taubira, et je ne le regrette pas, malgré les reproches de mon père qui m'accusait d'avoir contribué à la déroute de Jospin. Rétrospectivement, je ne pouvais faire mieux que de donner ma voix à celle dont la parole émerge si magnifiquement au-dessus du cloaque de la haine. La plus humaine, la plus forte, la plus digne, c'est bien elle, si belle et intelligente.


Taubira aux jeunes homos : "Gardez la tête haute" par LeNouvelObservateur



vendredi 4 octobre 2013

Black panthers on the catwalk

Les défilés de mode, leur glamour artificiel incarné, désincarné devrait-on plutôt dire, par des créatures lunaires interminables au regard vitreux au dessus de leurs pommettes saillantes, ce n'est pas vraiment mon truc.
Et pourtant la semaine dernière, au cours de la "Paris Fashion Week", j'ai reconnu mes copines sur le podium d'un styliste américain installé à Paris (jusque là totalement inconnu de moi, je dois l'avouer).





Rick Owens had a few dozens of zesty steppers from New-York and Washington sororities strut the runway to showcase his new fashion collection, including Heather, Angela and Maxine from Soul Steps, who I'd met when they were doing "Every Little Step: the rhythm of hope" with my son Marc.

How refreshing to see real women bursting with energy, with real bodies and real fun! Even though I must confess I really disliked most of the outfits they were modelling.



mercredi 4 septembre 2013

Mort d'un prof

Je ne connaissais pas Pierre, simplement croisé à l'occasion de quelques manifs, accompagné de sa femme, et parfois de l'une de ses deux filles.

Mais je comprends son désespoir de voir sa mission d'enseignant sabotée par des politiques imbéciles ne visant qu'à économiser quelque argent sans souci de logique ou même d'efficacité. Je comprends son sentiment de révolte et peut-être d'impuissance, qui l'a amené à se suicider dimanche dernier, en laissant une lettre ouverte à ses amis et collègues.

Si seulement son geste pouvait faire un peu réfléchir à la mise à sac de l'institution scolaire, et amener quelques uns à enfin oser se poser des questions, il ne sera pas mort en vain.

Françoise je doute que tu lises ceci, mais je sais que Pierre aussi, sûrement, est de ceux qui marchent contre le vent.

vendredi 19 juillet 2013

The shit hits the fan(on)







Le plus beau décolleté de l'intelligentsia française, le plus distingué sectateur du botulisme, j'ai nommé l'inénarrable BHL a encore fait preuve de sa culture ce matin sur France Inter en parlant de Frantz Fanon, dont il a prononcé le nom " Fanone", comme s'il s'agissait d'un anglophone.

Au cours de la même émission, il taclait Stéphane Hessel pour son manque de modestie, en l'accusant d'avoir fait un fonds de commerce de son passé de résistant. No comment!

jeudi 18 juillet 2013

Because the night....

 How many times can a man look up,
Before he can see the sky?

Au moment où Neil Young, reprenant la chanson de Dylan, nous enjoignait de lever les yeux, une superbe étoile filante récompensait les spectateurs des arènes de Nîmes. La nuit avait décidé d'être douce aux amoureux de la musique, après les ciels menaçants et la pluie de fin d'après-midi.

Patti Smith had electrified us with a version of Horses/Gloria in which she denounced the exploitation of kids in poor countries making a pittance recycling our mountains of electronic garbage, and paid tribute to Edward Snowden.

 (photo de Nice Matin)

 Son hommage à Manolete et à la corrida, "rituel sacré dans lequel homme et taureau se retrouvent également.... " morts, avais-je envie de dire, ne m'a pas convaincue, pas plus que les déluges d'ultrabasses et de guitares saturées du dernier album de Neil Young.

But what can be more heart-stirring than holding your lover's hand and listening to Neil Young singing "Comes A Time", a distant figure all dressed in black, alone on stage under the stars.



lundi 18 février 2013

Atelier chaussettes



Last week, I had the great pleasure of tutoring two of my friends who wanted to learn to knit socks.
We used Kate Atherley's perfect "training sock" pattern, which I dutifully translated into French for them as we went along, and instead of the classic dpns, they used circulars and the magic loop technique.


Au bout de quelques heures d'effort, avec montage, démontage, tricotage et détricotage, le tout accompagné de thé, café et gâteaux, voici les "bébés": le petit rouge a le nez un peu pointu, parce qu'isabelle en avait marre, et a diminué la pointe tous les rangs et non tous les deux rangs comme préconisé.


vendredi 25 janvier 2013

Dream for sale

En sirotant mon café ce matin, j'ai appris que les héritiers King ayant négocié avec EMI un accord de copyright sur l'oeuvre du Dr Martin Luther, son plus célèbre discours ne pouvait plus être librement diffusé et partagé en vidéo, comme je m'en faisais quasiment un devoir avec mes élèves le 20 janvier.

Pour protester dans les rues virtuelles de la Toile, les promoteurs  de l'Internet Freedom Day (le 18 janvier) ont choisi la référence à ce discours mythique d'un champion de la désobéissance civique. Les gestionnaires des droits n'ont pas apprécié. Et l'ombre du grand homme, qu'en pense-t-elle?

video